J'ai découvert les chats sur le tard. Avant pour moi ils étaient comme des êtres insaisissables.
Leurs réactions me désarmaient et me décourageaient souvent.
Et puis un jour une petite chatte malade, elle s'appelait muscade, est venue squatter mon canapé durant la journée, pour se reposer, se mettre à l'écart.
Nous nous sommes liés d'amitié et même si je savais que je ne pourrai rien faire pour la sauver, je l'ai accueilli câlinee et aimée.
Ainsi des chats ont commencé à faire partie de la famille.
Des années plus tard, alors que mon moral n'était pas au beau fixe (loin de là) j'ai ressenti besoin impérieux d'avoir près de moi un compagnon proche fidèle et affectueux.
Non je ne parlais pas d'un homme, je parle d'un chat.
Pas n'importe quel chat pourtant.
Je souhaitais devenir la domestiquee d'un chat- chien .
C'est ainsi que le Maine Coon a pris possession de mon âme.
Un, puis deux, puis trois de ces chats géants partagent ma vie depuis 3 ans pour le plus jeune et 8 ans pour l'aînée !
Je n'ai plus jamais été seule et mes poilus se montrent chaque jour à la hauteur de leur réputation.
Des boules de tendresse, d'amour, de présence ...
Je les aime inconditionnellement .